La technologie révolutionne tous les secteurs et la construction en fait partie. En effet, certaines tendances ouvrent la voie à des technologies de construction innovantes. Découvrons ce que nous réserve l’évolution future des technologies dans le secteur de la construction.

L’isolation aérogel

Cette « fumée gelée » est produite en retirant le liquide d’un gel, laissant juste la structure de silice composée en majeur partie d’air. L’aérogel est très léger et peut être utilisé pour créer de fines feuilles de tissu aérogel.

Ce tissu est de plus en plus utilisé dans le secteur de la construction pour ses propriétés isolantes. En effet, ce matériau ne laisse presque pas passer la chaleur ou le froid et possède un pouvoir isolant quatre fois supérieur à celui de la fibre de verre.

La construction en essaim

Développée par des chercheurs d’Harvard, cette technologie s’inspire de la façon dont les termites travaillent ensemble sous la forme d’un essaim. Les robots à quatre roues sont programmés pour reproduire une structure tout en détectant la présence des autres robots afin qu’ils puissent travailler de manière coordonnée.

Le béton auto-guérisseur

Le béton que l’on trouve sur nos routes, immeubles, tunnels, ponts, etc. coûte chaque année plusieurs millions d’euros à entretenir et à réparer. Ce matériau pratique à travailler finit par se fissurer et à s’abîmer au fil des années. Grâce au béton auto-guérisseur, les constructions de demain verront leur durée de vie prolongée presque à l’infinie, car le béton pourra se régénérer tout seul avec l’aide d’une bactérie qui a été injectée dans la matière au moment de sa conception. Cette bactérie, lorsqu’elle est activée, excrète de la calcite qui répare la fissure.

Les maisons imprimées en 3D

Les maisons imprimées en 3D se développent énormément depuis plus de dix ans. La technique a été mise au point par Apis Cor, et des essais réalisés dernièrement prouvent qu’il est possible d’imprimer la structure complète d’un petit immeuble en un espace de temps relativement court.

L’imprimante, qui ressemble à une petite grue, dispose couche après couche, les matériaux de construction. Ces maisons imprimées rapidement et à moindre coût représentent une excellente solution pour subvenir, dans un délai court, aux besoins de personnes ayant été victimes de catastrophes naturelles comme les inondations, les tornades ou les tremblements de terre.

Les villes en bambou

Ces nouvelles constructions composées exclusivement de bambou modulable constituent une forme de développement durable. Elles sont construites à partir d’une ressource renouvelable plus résistante que le béton et l’acier.

L’avantage de ces structures modulaires est qu’elles sont évolutives pouvant être facilement installées dans les arbres. De plus, elles peuvent résister aux tremblements de terre grâce à la formidable souplesse du bambou.

Les immeubles anti-pollution

Ces véritables « forêts verticales » sont capables d’héberger plus de 1000 arbres et 2500 buissons pour absorber la pollution de l’air en le filtrant pour l’assainir. La végétation est très efficace pour absorber le dioxyde de carbone et purifier l’air. Ces immeubles verts existent déjà en Italie à Milan.

L’aluminium transparent

Il s’agit d’un nouveau matériau ressemblant au verre mais en quatre fois plus résistant. En effet l’aluminium transparent est aussi résistant que l’acier, et peut donc facilement être intégré aux futures constructions pour apporter davantage de lumière et de style. Ce nouveau matériau est créé au moyen d’une technologie laser à partir d’oxynitrure d’aluminium (AION).

Les briques intelligentes

Les briques intelligentes ressemblent à des légo  géants. Développées par « Kite Bricks », ces briques présentent l’avantage d’offrir un contrôle important de l’énergie thermique ainsi qu’une réduction des coûts en construction grâce à leur structure facilement assemblable qui laisse passer l’électricité et la plomberie.

Les villes verticales

Elles rassemblent des immeubles faits de tours encastrées comparables à un jeu de Tetris ou des milliers de personnes peuvent vivre. Les villes verticales sont la solution à des métropoles en pleine expansion, car elles permettent d’économiser l’espace afin de préserver les terres cultivables.